Je ne sais rien de la Corée de Arthur Dreyfus

Passées les quelques réflexions philosophiques un peu longues, mais pas inintéressantes, sur la manière de raconter un voyage – tenir un journal de bord ou bien laisser mûrir les souvenirs qu’ils nous restent -, c’est avec beaucoup d’humour qu’Arthur Dreyfus nous relate sa découverte de la Corée du Sud et de ses habitants. 

De la préparation du voyage, à la visite du no man’s land qui tient lieu de frontière avec la Corée du Nord, en passant par la visite de Séoul et de multiples rencontres, le lecteur embarque pour un voyage historique, sociologique, politique, culturel et gustatif dans ce pays au final méconnu mais très original. Les nombreux témoignages de Corréens sur la vision de leur propre pays, avec ses coutumes et dictas pour la plupart issus du confucianisme, apportent une véritable richesse à ce documentaire. Malgré son regard d’occidental, l’auteur reste objectif et tente de comprendre l’identité coréenne sans la juger (ce qui n’est pas toujours facile, il met d’ailleurs souvent les pieds dans le plat) et c’est très appréciable.

Un documentaire enrichissant et très complet, qui donne envie d’en savoir encore plus et de découvrir par soi-même cet incroyable pays.

Je ne sais rien de la Corée de Arthur Dreyfus, paru aux Editions Gallimard le 12 octobre 2017

Résultat de recherche d'images pour "grand prix des lectrices de elle 2018"


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s